homepage italiana
  homepage français
  italiano  
 

la vita di Herbert
il disc-jockey
il cantautore
il poeta
lo scrittore
l'attore
il pittore
lo scultore
l'ecologista
il pacifista
il religioso
il politico
l'amico
gli ultimi giorni

 
  français  
 

la vie de Herbert
le disc-jockey
le chansonnier
le poète
l'écrivain
l'acteur
le peintre
le sculpteur
l'écologiste
le pacifiste
le religieux
le politique
l'ami
les derniers jours

 
Ni Marx Ni Jesus

 

NI MARX NI JESUS

 

Regarde-nous, Mégalopolis

Nous sommes tes enfants

nous sommes une armée

Armée jusqu'aux dents

d'amour et de tendresse

de rage et de sagesse

de force et de beauté

Vous avez beau tenir en main

nos forteresses

Ce sont des poudrières,

NOS UNIVERSITES !

  

Y'a quelque chose de pourri

au royaume de Culture

Présidents planétaires

Vous avez des soucis

Vous vouliez vous forger

des soldats sur mesure

Vous avez dans vos murs

des milliers d'ennemis...

 

Des milliers d'étudiants

et de tous les pays

Ont compris que le monde

a perdu la boussole

Et ce cri stéréo fait le tour des écoles

C'est la mort du système

ou la mort de la vie !

 

Facultés et campus

ne sont plus que des camps

éclairés jour et nuit

sillonnés de patrouilles

On surveille les profs,

et les jeunes, on les fouille

Le pouvoir a la trouille,

chaque fois qu'il entend :

 

Pas besoin de Marx ou de Jésus

Pour changer le ciel de notre Histoire

Contre la violence du pouvoir

Nous avons les forces de la rue !

 

Notre terre est poume

car il pleut du pétrole.

Méme l'air qu'on respire

nous est taxé.

Présidents planétaires

ces petites bricoles

Je vous donne ma parole,

vous allez les payer !

 

Babylone est tombée

puis l'Egypte, et puis Rome

Votre compte à rebours

est commencé

Les systèmes s'effondrent

et survivent les hommes.

On vous aide à mourir

et vous protestez !

 

C'est à coups de matraque

qu'on écrase les cris

C'est au gaz lacrymo

qu'on éteint la colère.

Faites bien attention,

Présidents planétaires.

Ces derniers soubresauts

c'est déjà l'agonie !

 

Tous ces innocente que l'on déchire

Tous ces disparus, ces torturés,

ça nous faìt des listes de martyrs

pour notre futur calendrier !

 

Le combat, le combat, Mégalopolis

Est la seule solution qui nous est donnée

Nous seront des millions contre les armées !

le bonheur, c'est un droit, pas une utopie

Et l'amour, notre Ioi, notre seule patrie,

c'est au nom de la joie que l'on marche et crie

 

Qu'on n'a

Pas besoin de Marx ou de Jésus

Pour changer le ciel de notre Histoire

Contre la violence du pouvoir

Nous avons les forces de la rue !

 

© Editions Marouani.

 

 

 

   

Update: 16 agosto 2009